Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Armel de Wismes

(1845-1886) 

Diplomate

 

Armel de Bloquel de Croix, baron de Wismes, est né le 20 avril 1845 à Nantes ; il est le fils aîné de Héracle-Olivier, baron de Wismes (1814-1887), littérateur, graveur, archéologue, cofondateur de la Société archéologique.

Élève au lycée Georges Clémenceau de Nantes, il est prix d’honneur en rhétorique (1861) et en philosophie (1862).

 Licencié en droit, attaché au ministère des Affaires étrangères, en 1870 il s’enrôle dans les « mobiles de l’Ouest » pour défendre la capitale, puis il est à Versailles avec le gouvernement qui combat la Commune.

Secrétaire d’ambassade à Rome (Vatican), à Tanger puis à Madrid, il est chargé d’affaires à Constantinople, quand en 1884, très malade, il est ramené en France par ses frères. Il est alors nommé conseiller d’ambassade.

 Parallèlement à sa carrière diplomatique, il est un peintre amateur apprécié. Ancien élève de Coutan et d’Hippolyte Dubois, il expose au Salon de Paris de 1877 La Tête de brigand, œuvre qu’il envoie au Salon de Nantes de 1886 accompagnée de deux autres, Madrilène et Scène marocaine. Pas de sculpture bronze.